logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/11/2007

Le Vatican est-il la seule vraie église ?

Le 10 Juillet 2007, le cardinal William Levada, qui préside au Vatican la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, cet organe de l'Eglise de Rome qui préserve et réaffirme le dogme romain, a fait sensation en expliquant que seule l'Eglise Catholique pouvait se prévaloir du titre "d'Eglise", grâce à sa succession apostolique.

William Levada est le successeur du Cardinal Ratzinger, devenu pape entre temps.
Le texte intégral en français est disponible ici.

Pour autant, son affirmation n'est pas nouvelle. Le texte de Levada reprend intégralement celui de Ratzinger en son temps, intitulé Dominus Jesus, ainsi que les affirmations du document conciliaire de 1964 (Vatican 2) Lumen gentium, qui affirmait entre autres que "cette Église, constituée et organisée en ce monde comme une société, subsiste dans l'Église catholique gouvernée par le successeur de Pierre et les évêques en communion avec lui." (n.8.2).

Concernant les églises issues de la Réforme, le texte de Levada réaffirme que "selon la doctrine catholique, ces Communautés n'ont pas la succession apostolique dans le sacrement de l'ordre. Il leur manque dès lors un élément essentiel constitutif de l'Église." Elles ne sont donc pas des "églises", selon le dogme catholique.

Que penser de ce texte ?
- Il est un texte dogmatique conforme à l'église catholique romaine, qui rappelle ce que doit croire tout catholique obéissant à l'église.

- Il n'est pas un texte conforme aux Saintes Ecritures inspirées par le Seigneur Jésus-Christ. D'ailleurs, IL NE CITE AUCUN VERSET BIBLIQUE. Cela montre que l'église de Rome se place au-dessus même de la Parole de Dieu.

- Il révèle le visage sectaire de l'église de Rome.
Elle prétend être la seule église et même le seul moyen de salut. Le texte Lumen Gentium au §14 est explicite : "Aussi ne pourraient-ils pas être sauvés, ceux qui, sans ignorer que Dieu, par Jésus-Christ, a établi l'Eglise catholique comme nécessaire, refuseraient cependant d'y entrer ou de demeurer en elle."
Cela est répété dans le Catéchisme de l'Eglise Catholique (§846-848) : "Appuyé sur la Sainte Écriture et sur la Tradition, le Concile enseigne que cette Église en marche sur la terre est nécessaire au salut. Seul en effet le Christ est médiateur et nécessaire au salut : or, il nous devient présent en son Corps qui est l'Église. et en nous enseignant expressément les nécessité de la foi et du Baptême, c'est la nécessité de l'Église elle-même dans laquelle les hommes entrent par la porte du Baptême, qu'Il nous a confirmée en même temps. C'est pourquoi ceux qui refuseraient soit d'entrer dans l'Église catholique, soit d'y persévérer, alors qu'ils la sauraient fondée de Dieu par Jésus-Christ comme nécessaire, ceux-là ne pourraient être sauvés."

- Enfin, ce texte explique aussi que l'Eglise a été "constituée et organisée en ce monde comme une société".
L'église de Rome est effectivement une grosse société hiérarchisée dont l'histoire tumultueuse montre que son but a plus été d'asseoir et de perpétuer son pouvoir terrestre que de promouvoir et vivre le Royaume spirituel de Jésus-Christ.
Dans le NT, l'Eglise n'est pas présentée comme une société terrestre, mais bien comme un royaume spirituel : "Je leur ai donné ta parole; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde." (Jean 17:14). Le Royaume que Jésus est venu apporter et annoncer est appelé dans les Evangiles "le Royaume des Cieux".
Le Temple de Dieu n'est pas constitué des bâtiments catholiques, aussi grandioses soient-ils, mais du corps des croyants : "Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous?" (1 Corinthiens 3:16).

Sur quoi l'église de Rome base-t-elle son titre de "seule église de Jésus-Christ" ?
- De ce texte de Levada et les autres textes équivalents, il ressort que la succession apostolique à partir de l'apôtre Pierre est fondamentale aux yeux du Vatican.
Or, cette succession est éminemment contestable Bible en main.
Quand on étudie la personne de Pierre, on découvre plusieurs faits qui démentent sa prééminence sur les autres apôtres :

- C'est Pierre qui renie le plus honteusement Jésus lors de son arrestation.
- C'est à Pierre que Jésus dit : "Arrière de moi Satan..." (Matthieu 16:23).
- C'est Jacques qui préside le premier concile à Jérusalem (Actes 15:13).
- Pierre était l'apôtre des Juifs et non le chef de toute l'Eglise (Galates 2:8).
- Pierre a été repris par un apôtre qui ne faisait pas partie des 12, l'apôtre Paul (Galates 2:14).
- Le seul chef suprême de l'Eglise dans le NT est Jésus-Christ ressuscité (Ephésiens 1:22).
- Pierre se nomme lui-même "un ancien parmi les anciens" (1Pierre 5:1).
- Pour la petite histoire, Pierre était marié puisque Jésus a guéri sa belle-mère (Matthieu 8:14). Paul mentionne aussi son épouse qu'il amenait avec lui (1 Corinthiens 9:5).

Quand à la parole de Jésus : "Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon église", elle ne dit pas que Pierre devient le chef de l'Eglise ni qu'il doit instituer des successeurs. Pierre lui-même interprète le sens de la pierre (en grec le Roc) dans sa lettre du NT : "Approchez-vous de lui [Jésus], pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu." (1 Pierre 2:4).
Pierre a joué un rôle crucial dans la formation de l'Eglise : il a prêché Jésus ressuscité à la foule des pèlerins juifs à Jérusalem pour la Pentecôte, ce qui a produit un immense réveil spirituel et la conversion de 3000 âmes. Pierre est aussi celui que Dieu a choisi pour annoncer l'Evangile au premier païen, le Centurion Corneille.

En conclusion

- Ce texte est sorti pour empêcher les catholiques engagés dans le mouvement oecuménique de s'approcher trop près des autres dénominations chrétiennes, voire même de les rejoindre !

- Le souci du Vatican, on l'entend sur toutes les radios, n'est pas de suivre la Vérité de Jésus-Christ et de proclamer la Bonne Nouvelle à tous les peuples, mais de perpétuer sa domination religieuse sur le monde.

- Aucune église ne peut prétendre détenir les grâces de Dieu à l'exception des autres. La grâce de Dieu est disponible pour tous ceux qui se tournent vers Lui et demandent pardon pour leurs péchés. L'Eglise de Jésus-Christ est un Corps spirituel et non une société terrestre

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique