logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

07/06/2008

Pourquoi Dieu permet-il la souffrance et la mort sur terre?

Dieu se désolidarise-t-il des victimes innocentes ? Pourquoi Dieu permet-il aux assassins d'exister ? On entend des personnes dire : si Dieu existait, il n'aurait pas permis cela ! Elles en concluent que Dieu est mort ou trop indifférent pour intervenir dans la vie des hommes : Dieu permet-il le crime, autorise-t-il les exactions des assassins, se désolidarise-t-il des victimes innocentes ?
Le premier meurtre de l'histoire de l'humanité est le crime de Caïn : il assassine son frère Abel par jalousie. (Lire Genèse 4)
Pour nous, il nous enseigne l'attitude de Dieu. Dieu a-t-il autorisé ce crime ? Est-il resté indifférent avant et après l'assassinat ?
Le verset 7 montre comment Dieu s'est intéressé au sort de ces deux hommes avant le crime :
Dieu ne reste pas muet : il prévient Caïn et lui enseigne la route à suivre. Il le laisse libre de choisir. "Tu ne tueras point" est l'un des dix commandements de Dieu, nous le savons.
Quel assassin parmi nos contemporains peut affirmer ignorer ce commandement ?
Le verset de Genèse 4:11 montre comment Dieu s'est comporté envers le coupable après le crime :
Le texte dit ce qu'il en a coûté à Caïn d'avoir choisi la voie du crime. Quel criminel pourra se féliciter de rester impuni à jamais ? De ne pas entrer dans une terre de malédiction aux yeux de Dieu ?

Dieu aurait-il dû lier les mains de Caïn avant le crime ? Et pendant combien de temps ? Dieu aurait-il dû condamner Caïn avant son geste ? L'enfermer à titre préventif ? Et pour quelle raison : projet de meurtre ? Selon notre réponse personnelle à ces questions, nous nous placerons nous-mêmes en prison ou non.

Car n'avons-nous pas tous déjà vécu avec un projet de crime en nous ? Ne méritons-nous pas nous aussi la terre de malédiction ?
Si la liberté de choisir nous est ôtée, comment montrerons-nous à Dieu notre volonté de lui obéir ? Or le plan de Dieu veut que chacun se sente libre de L'accepter de son plein gré.

Dieu ne reste pas muet, indifférent ou inaccessible. Sa justice est juste : avant de condamner, elle enseigne le bien et le mal. Après le crime, elle offre une possibilité de repentir ou la promesse de condamnation.
Son enseignement n'a jamais été aussi audible et compréhensible.
La Bible previent que chaque homme, chaque femme rendra compte pour sa propre vie. Les âmes qu'un meurtrier aura fauchées lui seront redemandées. Et comment les rendra-t-il ?

L'homme d'aujourd'hui se trouve à l'endroit même où en étaient Abel et Caïn avant le crime. L'homme d'aujourd'hui est libre de fixer ses choix de vie sur l'exemple de l'un ou de l'autre.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique