logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/07/2008

Pauvre Marie !

Vous avez sans doute entendu cette prière adressée à Marie, qui dit ceci : « Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs et maintenant et à l’heure de notre mort, ainsi soit-il ! »

Peut-être l’avez-vous même récitée en égrenant un chapelet ou tout simplement à l’occasion d’une cérémonie religieuse. Sachez que celui qui vous adresse ces quelques lignes l’a fait dans sa jeunesse et peut comprendre l’attachement que l’on peut y accorder.

Ceci étant, intéressons-nous au bien fondé de cette pratique. Peut-on prier Marie avec la ferme assurance que cela plaise à Dieu ? Le premier commandement n’est-il pas celui qui dit : « Tu n’auras point d’autres dieux devant ma face. » Exode 20:3

Voyons ensemble quelle part est accordée à Marie dans les Saintes Écritures afin de savoir si nous lui donnons bien la place qui lui revient.

La Bible et Marie

Les quatre évangiles la présentent comme une mère de famille hors du commun. En effet, elle enfanta Jésus sans avoir connu d’homme au préalable. « Voici la vierge deviendra enceinte » annonçait le prophète Esaïe. C’est pourquoi Jésus fut appelé Fils du Très-Haut. Cependant, Marie n’a jamais été présentée comme une messagère de Dieu auprès des hommes. Elle n’enseigna personne si ce n’est sa propre famille. Il est vrai qu’après Jésus elle eut de nombreux enfants comme nous le rapporte l’évangile de Matthieu : « N’est-ce pas là, le fils du charpentier ? N’est-ce pas Marie qui est sa mère ? Jacques, Joseph, Simon, Jude, ne sont-ils pas ses frères ? Et ses soeurs ne sont-elles pas toutes parmi nous ? » Matthieu 13:55
Les actes des apôtres ne la mentionnent qu’une seule fois, juste après l’ascension de Jésus au ciel. Du coup, nous n’avons que très peu d’informations concernant le reste de sa vie.
De plus, les 21 épîtres du Nouveau Testament ne citent jamais son nom.

En fait, elle n’a aucune part dans l’édification de la pensée chrétienne.

Le culte à Marie

Pourtant, on accorde à Marie une adoration qui dépasse toute mesure. Les pèlerinages de Lourdes, de Fatima, de Czestochowa pour ne citer que les plus célèbres, en disent long à ce sujet. On lui donne les titres les plus élogieux :

Co-rédemptrice

Cela signifie qu’elle participerait au rachat de nos fautes et donc à notre salut. L’est-elle vraiment ? A cela l’apôtre Pierre répond : « Il n’y a de salut en aucun autre, car il n’y a sous le ciel aucun autre nom que Jésus qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. » Actes 4:12
Marie ne peut donc vous sauver car elle n’est jamais morte pour pardonner vos péchés.

Co-médiatrice
Ce qui veut dire intermédiaire entre Dieu et les hommes. A cela l’apôtre Paul répond : « Il y a un seul Dieu et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme qui s’est donné en rançon pour tous. » 1 Timothée 2:5.6
Elle ne vous est donc d’aucun secours devant le trône de Dieu.

Reine du ciel
Il est vrai qu’elle nous est souvent présentée avec tous les attributs de la royauté céleste. A cela le prophète Jérémie répond : « Les enfants ramassent du bois, les pères allument le feu et les femmes pétrissent la pâte pour préparer des gâteaux à la reine du ciel (…) afin de m’irriter. C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Éternel. Voici ma colère et ma fureur se répandent sur ce lieu, sur les hommes et sur les bêtes… » Jérémie 7:18.20
Il n’est donc pas question qu’elle règne sur notre vie sans que cela n’irrite Dieu.

Assomption
En 1950, le pape Pie XII a confirmé ce dogme que l’on célèbre le 15 Août et qui déclare que Marie serait montée au ciel 40 jours après sa soi-disant résurrection. A cela le Seigneur Jésus répond : « Personne n’est monté au ciel si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le fils de l’homme qui est dans le ciel. » Jean 3:13

Immaculée conception
Cette doctrine fut officialisée en 1854 par le pape Pie IX, laquelle stipule que Marie a été conçue sans péché. Cela contredit toute la parole de Dieu qui affirme : « Il n’y a point de juste pas même un seul, nul n’est intelligent, nul ne cherche Dieu, tous sont égarés, tous sont pervertis ; il n’en est aucun qui fasse le bien pas même un seul. » Romains 3:10.12
Sachez que Marie connaissait bien sa condition de pécheresse devant Dieu. Voici ce qu’elle dit d’elle-même : « Mon âme exalte le Seigneur et mon esprit se réjouit en Dieu mon sauveur, parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. » Luc 1:46
Voyez comme elle aussi témoignait de son besoin d’un sauveur pour la purifier de toute sa bassesse.
Jésus-Christ ou Marie

Un jour alors que Jésus parlait à la foule, une femme éleva la voix et lui dit : « Heureux le sein qui t’a porté ! Heureuses les mamelles qui t’ont allaité ! » Jésus lui répondit : « Heureux ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui la gardent. » Luc 11:27,28
Etes-vous ce bienheureux qui garde la Parole du Seigneur ? Alors , vous admettrez avec moi que la « sainte vierge » qui fait l’objet de tant d’adoration et de prières n’est pas celle qui est dépeinte dans les Saintes Écritures.
De plus, tous les titres qu’on lui prête, sont dérobés à Jésus-Christ afin de détourner votre attention de lui et que vous ne soyez sauvé.
Jésus-Christ est le seul Rédempteur, le seul Médiateur, le seul Roi et Seigneur, le seul Sauveur. Il a dit : ” Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père QUE par moi”. Jean 14:6

Pauvre Marie ! Tout ce remue-ménage autour de sa personne la ferait bien pleurer si elle le voyait. Elle n’aurait de cesse de ramener votre coeur et vos pensées vers Jésus-Christ seul, en vous disant : « Faites tout ce qu’il vous dira. » Jean 2:5 Et Jésus vous dirait alors : « Il n’y a point d’autre Dieu que moi, je suis le seul Dieu juste et qui sauve. Tournez-vous vers moi et vous serez sauvés ! » Esaïe 45:22

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique