Si nous croyons en Dieu, il faut nous occuper de lui, et pour cela il faut le connaître.

  • 1- Le Dieu de notre imagination.


Beaucoup de gens se font une idée de Dieu suivant leurs pensées et leurs désirs, tout comme les païens se fabriquent des idoles.

Pour les uns, c’est un Dieu lointain qui ne s’occupe pas des hommes, et ceux-ci organisent leur vie sans tenir compte de Lui. Ils ne cherchent ni à connaître sa volonté, ni à recevoir son aide.

Pour d’autres, c’est un Dieu qui les accepte comme ils sont. Il est sentimental, faible, pardonnant sans cesse et de toutes manières, il aura pitié d’eux.

Il en est aussi qui croient que Dieu est à leur disposition pour les exaucer, et qu’ils peuvent se servir de lui pour satisfaire leurs désirs, leurs ambitions et même leurs rancunes. Ils font leurs projets, définissent leurs buts et Dieu doit accomplir tout cela. C’est bien commode, et Dieu est vraiment très complaisant.

De pareilles erreurs ne sont pas d’aujourd’hui et déjà les Israelites s’imaginaient qu’ils pourraient tout se permettre parce qu’ils étaient le peuple élu que Dieu ne pouvait pas abandonner, et qu’il pardonnerait toujours. Ils firent des expériences cruelles.

Le prophète Osée disait: «Le peuple est détruit parce qu’il manque de connaissance», Osée 4.6. Il nous faut donc connaître Dieu tel qu’il est, et c’est la Bible qui nous le révèle.

  • 2- Le Dieu de la Bible.


Dans la Bible, Dieu est le créateur qui soutient tout par sa puissance, «Dieu a dans sa main ton souffle et toutes tes voies» Daniel 5.23. Cette création, il l’a organisée et la fait vivre, suivant ses lois physiques physiologiques, morales, spirituelles. Aux hommes il a donné l’intelligence, des sentiments, une volonté dont nous avons à nous servir suivant la loi morale que Dieu a faite non pas pour lui, mais pour nous, pour notre bien. Nous sommes faits pour le suivre. Elle est pour nous la vraie vie par laquelle nous nous épanouissons. C’est pourquoi l’apôtre Paul dit «La volonté de Dieu est bonne, agréable et parfaite» Romains 12.12.

Dans la bonne création de Dieu, Genèse 1.31, le mal est introduit avec son cortège de désastres et de maux. Il nous a séparés de Dieu, nous conduisant à la perdition.

La Bible nous apprend que Dieu est un Père qui nous aime et veut être aimé de nous, malgré notre refus et notre péché. Il n’a pas pris son parti de notre malheur et c’est pourquoi il a envoyé son fils Jésus-Christ pour enlever l’obstacle du péché, et nous annoncer le pardon, le salut et la possibilité d’une vie nouvelle. «Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle» Jean 3.16.

C’est l’évènement merveilleux de l’histoire des hommes. Jésus-Christ est venu et par lui nous connaissons maintenant Dieu pleinement.

Nous savons maintenant que Dieu est amour par nature. Il veut notre bonheur et notre salut. Il a porté la peine de notre rébellion et de nos fautes en Jésus-Christ sur la croix, et nous demande d’accepter le salut qu’il nous offre par la foi en même Jésus-Christ, le libérateur.

  • 3- Conclusion

Pour la plupart d’entre nous, il faut découvrir ou redécouvrir Dieu.
Le Dieu vivant et vrai dont nous avons la révélation dans la Bible, il nous aime; mais réclame de nous un amour sincère qui se montrera par notre confiance et notre obéissance. Cette connaissance de Dieu par Jésus-Christ est essentielle, car toute notre vie en dépend, et toute notre éternité.